Alt image


62 boulevard Virgile Barel - 06300 NICE
Lundi et mercredi : 20h à 21h15
Dimanche : 10h30 à 11h45

7 rue Pie Scoffier - 06000 NICE
Mardi et Jeudi : 20h30 à 21h45

  • ICCS Wordlwide
  • ICCS Nice
  • ICCS Sharpatz
  • Prendre RDV
Tab 1
Stacks Image 1317

Faites défiler ce texte pour le lire jusqu’au bout

L’ICCS est une organisation israélienne de Krav Maga créée et basée à Jérusalem (Israël). Ses fondateurs sont David Cardoso et Sharir Richman.

En Israël, tous nos instructeurs sont issus d’unités spéciales de l’armée et ont été formés dans des groupes de lutte antiterroriste. Ils sont également diplômés de l’Institut Wingate
(Université d’Etat qui délivre les diplômes reconnus par le gouvernement) et du centre de formation des instructeurs de Krav Maga de l’armée. D’autres sont issus de sociétés militaires privées.

Durant une dizaine d’années, nos instructeurs ont formé les unités spéciales de l’armée, de la police israélienne, mais aussi des groupes de sécurité de la présidence et des ambassades. Des groupes de protection étrangers ont également fait appel à nos services. Il en est ainsi de l’Académie militaire américaine de West Point.

En 2009, et après de multiples sollicitations, ICCS s’est ouvert aux civils et a commencé à former des instructeurs non issus des milieux professionnels. Jusque là, nous n’avions aucune connexion avec le Krav Maga enseigné aux civils. Il nous a donc fallu nous intéresser à la manière dont le close-combat israélien était enseigné à l’étranger.

Nous nous sommes ainsi aperçus qu’en dehors d’Israël, le Krav Maga n’avait pas la même finalité que celui enseigné ici à Jérusalem.

A l’étranger, le Krav Maga est abordé comme un art martial avec une multitude de techniques codifiés, un système de ceintures et certains pays ont même instauré un championnat national qui en renforce l’aspect sportif.

A Jérusalem, le Krav Maga n’a pas la même finalité commerciale et sportive. Tout d’abord, il n’est pas pratiqué à outrance comme il peut être dans certains pays. Ensuite, il est un outil de travail qui se doit d’être performant, pointu, et en développement constant pour coller au plus près de la réalité d’aujourd’hui et non d’il y a quarante ans.

C’est ainsi que plus le travail de développement et de perfectionnement des techniques avançait et plus un fossé se creusait avec le Krav Maga enseigné aux civils, appelé « old school » à Jérusalem.

Ce constat a été fait par les groupes de sécurité lors de leurs entraînements. Ils ont mis le doigt sur les faiblesses du Krav Maga « old school » et de ses techniques devenues obsolètes, ainsi que sur les risques graves encourus du fait de la vision trop idéaliste et théorique du Krav Maga traditionnel.

De ces retours d’expérience, il en est ressorti un Krav Maga « nouvelle génération » dénommé ICCS, se voulant au plus proche de la violence de la rue et des risques terroristes présents malheureusement en Israël et dans certains pays développés.

ICCS a été élaboré sur la base du Krav Maga « old school » et tout son contenu a été revu. Un nombre considérable de techniques jugées imparables en théorie, mais dangereuses en pratique ont été abandonnés. D’autres ont évolué pour tenir compte de la réalité violente d’une attaque.

A ce jour, une des plus prestigieuses unités de l’armée israélienne a adopté le programme ICCS et ses instructeurs sont formés par la team « ICCS Jérusalem ».

ICCS est une organisation israélienne qui offre un support technique et pédagogique aux élèves et aux instructeurs. Elle organise également des stages en Israël pour permettre aux personnes volontaires de suivre des formations avec des personnes issues milieux professionnels.

La relation constante et étroite que nous avons avec chacun de nos instructeurs étrangers garantit aux personnes appartenant à une école ICCS, d’être formées de la même manière qu’ici en Israël.

Tab 2
Stacks Image 491

Interview donnée au mois de Décembre 2015 par le responsable ICCS-Nice, section ASBTP Omnisports Nice Côte d'Azur. A faire défiler pour lire jusqu’au bout

1°) En quoi consiste l'organisation ICCS ?

Il s'agit d'une organisation israélienne, basée à Jérusalem. Un organisme de formation qui apprend aux hommes et aux femmes, professionnels de la sécurité ou non, à sauver leur vie et à protéger celle des autres. Cette organisation a été fondée par Messieurs David Cardoso et Sharir Richman. En France, le responsable est Monsieur Pedro Saraiva.


2°) Peut-on considérer qu'il s'agit d'une autre école de Krav Maga, méthode qui est à la mode en France ces dernières années ?

Le Krav Maga est un terme générique qui signifie "combat rapproché". L'ICCS est donc bien du Krav Maga. Toutefois il est différent du Krav Maga enseigné depuis plus d'une vingtaine d'années en Europe.


3°) C'est à dire ?

Le Krav Maga enseigné aux civils en Occident a été mis au point par Monsieur Imi Lichtenfeld qui, après avoir pris sa retraite militaire, a ouvert une école en Israël. Quand on parle de "Krav Maga", on fait généralement référence à cette méthode qui est aujourd'hui enseignée par les meilleurs élèves, les héritiers d'Imi Lichtenfeld (Eyal Yanilov, Gabi Noah, Avi Moyal, Philippe Kaddouch, Richard Douieb, et j'en passe...). De très grands professeurs dont la réputation n'est plus à faire et qui ont fait découvrir le Krav Maga à l'Occident.

Ce Krav Maga est un système fondé sur des principes qui, pour la plupart, reposent sur une logique mathématique et scientifique. La conséquence de cela est que les techniques de Krav Maga suivent une logique infaillible. Un instructeur qui a compris ce qu'est le Krav Maga est capable de répondre à TOUTES les questions et apporter une solution que personne ne sera capable de remettre en cause puisque reposant sur des principes logiques. C'est la grande force du Krav Maga, mais c'est aussi sa faiblesse, car cette façon d'ériger le Krav Maga en science fait croire qu'elle résout tous les problèmes. Sur le papier c'est vrai. En pratique c'est très différent.


4°) Êtes-vous sûr de cela ?

J'ai enseigné intensivement ce Krav Maga pendant plus de 15 ans. On peut ne pas être d'accord avec moi, mais il me semble que j'ai le recul nécessaire pour avoir une opinion personnelle solide.


5°) Cette faiblesse dont vous faites part est-elle la raison pour laquelle vous avez choisi d'enseigner désormais l'ICCS ?

En partie, mais pas seulement. J'ai toujours pensé que le Krav Maga était une excellente méthode de combat. Mais ça, c'était avant que la politique, les ambitions personnelles et l’argent ne le transforment en un produit commercial vidé de sa substance, qui intéressera principalement ceux qui veulent gagner des titres ou passer des ceintures. En France, aux USA et dans la plupart des pays occidentaux, on parle désormais plus du Krav Maga dans les magazines de mode et les endroits branchés que dans les milieux de la sécurité...

L’ICCS a été préservé de ces dérives, car en Israël, il est un outil de travail pour les professionnels de la sécurité qui ont besoin d’un outil performant pour sauver leurs vies et accomplir leurs missions. Il ne viendrait pas à l’idée de ces professionnels de pratiquer le Krav Maga comme il est enseigné en Occident. Il ne viendrait pas non plus aux instructeurs l’idée de l'enseigner de la sorte pour ne pas être tenu pour responsable de l'échec d'une mission.


6°) L'ICCS paraît particulièrement violent !

Ce n'est pas l'ICCS qui est violent, mais la société dans laquelle nous vivons.


7°) On ne se fait pas agresser tous les jours et...

...Les personnes qui ont été agressées et les familles qui ont perdu un proche suite à une agression ne seront peut-être pas de votre avis.

Bien sûr que l'on ne se fait pas agresser tous les jours, mais personne n'est à l'abri et il suffit d'une fois. N'importe qui peut ouvrir son journal local et se rendre compte de la violence de nombreux faits divers : vols avec violence, femmes battues ou violées, attaques armées, etc. Aujourd'hui il n'y a pas que les professionnels de la sécurité qui sont confrontés à la violence.

L'ICCS apprendra à ne pas être au mauvais endroit, avec les mauvaises personnes, au mauvais moment. Et s'il n'a pas été possible d'éviter la confrontation, l'ICCS aidera à minimiser les dommages, à sauver sa vie et celle des personnes qui nous accompagnent.


8°) Peut-on se blesser durant les cours ?

Comme dans toute activité où l'engagement physique est présent, il est possible de se blesser.
Toutefois cela reste très rare. On ne peut pas former un professionnel en le blessant, sinon nous le mettons en danger puisqu'il aura besoin d'être à 100 % en mission. Nous respectons des règles de sécurité à l'entraînement. Aussi, les entraînements étant extrêmement réalistes pour habituer l'élève à l'ultra-violence de certaines agressions, chaque pratiquant est très protégé.


9°) Etre protégé pour éviter de se blesser est tout à fait normal, mais peut-on parler de réalisme si l'on s'entraîne avec des protections ? Une personne qui se fait agresser ne porte ni armure ni casque.

Je pense comme vous depuis plus de 15 ans. Mais si vous participez à un cours ICCS vous ne pourrez pas effectuer certains exercices sans être protégé. Et ces exercices sont nécessaires pour vous habituer à l'ultra-violence d'une agression.

Aussi, les protections portées comme le Sharpatz, n'ont pas pour vocation d'être considérées comme de simples protections. Il s'agit surtout d'outils qui développent l'état d'esprit, la détermination et toutes les composantes qui font d'une personne un bon combattant.

Enlevez le Sharpatz à quelqu'un qui a l'habitude de le porter et de se battre avec. Demandez-lui de sauver sa peau face à quelqu'un de déterminé qui veut l'assassiner. Ce sera difficile, mais il sera prêt. Demandez de faire la même chose à quelqu'un qui ne s'est jamais entraîné dans des conditions extrêmes...Ce ne sera plus difficile. Ce sera impossible.


10°) A quel âge peut-on intégrer le club ICCS de Nice ? Acceptez-vous les femmes ?

Les cours sont mixtes. Hommes et femmes peuvent participer aux cours. Pour intégrer nos entraînements, il faut être motivé et avoir pour unique objectif d'apprendre à se défendre et à protéger ses proches.

Si l'on souhaite également participer à des championnats, faire de la chorégraphie, du "tape-à-l'oeil", du sport ou se préparer à des examens pour obtenir une ceinture, on se trompe d’endroit.
Il faut savoir ce que l'on veut. Nous ne courrons pas plusieurs lièvres à la fois. Nous nous focalisons sur un objectif : former des combattants du réel.


11°) Les enfants ?

Nous n'enseignons pas aux enfants, car nous pensons qu’il est dangereux de leur faire croire qu’ils sauront se défendre face à un adulte. Autant leur faire croire qu’ils apprendront à voler et quand ils ouvriront la fenêtre pour essayer ce sera trop tard. Si les parents veulent protéger leurs enfants, c’est à eux de se former.

Tab 3
Stacks Image 415

Faites défiler ce texte pour le lire jusqu’au bout

L’école ICCS-Nice met à disposition des élèves, un matériel nombreux et de qualité. Nous avons notamment une vingtaine de Sharpatz faits à la main et importés de Jérusalem. Il ne s’agit pas de copies. Et à ce sujet, nous avons quelque chose à vous dire…

C’est avec une certaine satisfaction que l’on peut voir, depuis peu, des clubs de Krav Maga - de toutes fédérations et de tout pays - s’essayer aux vestes israéliennes de protection. Cela n’avait jamais été le cas avant que l’ICCS ne mette ce type de matériel en avant.

Les écoles ICCS utilisent systématiquement le « Sharpatz » durant leurs cours collectifs, stages et formations. Ceci est visible sur toutes les vidéos de l’organisation ICCS.

Il semble que nos entraînements ont donné des idées puisque des copies - souvent de mauvaise qualité - de ces vestes ont vu le jour en Europe (Espagne, Allemagne, Italie, etc.).

Le Sharpatz devient un outil à la mode dans les entraînements Krav Maga, mais l’utilisation qui en est faite par les personnes qui ne sont pas affiliées ICCS est assez surprenante. En effet, elles ne les utilisent que pour accentuer le contact lors des entraînements. Quel est l’intérêt d’acquérir un Sharpatz pour travailler de la sorte ?

Il est intéressant de voir que le mythe du « made in Israël » lorsqu’il s’agit de matériel militaire est bien ancré dans les esprits. Mais ce « made in Israël » est-il si important ? Ces vestes sont sommaires et ne possèdent aucune technologie particulière. Il est évident que si nous pratiquions un autre système et venions d’un autre pays, l’attrait de ces vestes serait nul.

Mais peu importe…faisons le point et expliquons l’intérêt d’utiliser ces vestes « israéliennes » qui sont bien plus que de simples protections.

L’ICCS a revu la totalité du Krav Maga « old school ». Une méthodologie a été mise en place, basée sur « la base et les principes ». De tout cela, il en ressort un Krav Maga minimaliste et compact qui donne pourtant des entraînements paradoxalement très riches.

À l’ICCS, nous travaillons réaliste sans tenir compte de la théorie : « La théorie fonctionne toujours. La réalité est beaucoup plus capricieuse ». Nous prenons ce sujet au sérieux, car il s’agit d’enseigner aux gens à se défendre et à protéger leur famille. Nous n’avons pas le droit de leur faire croire qu’ils sauront se défendre si ce n’est pas vrai. Et pour cette raison, nous remettons en cause toutes les techniques traditionnelles de Krav Maga et peu nous importe l’authenticité et l’égo des instructeurs.

Pour cela, nous pouvons utiliser la métaphore de la « machine à laver ». Nous testons les techniques dans tous les sens et les faisons passer sous diverses phases, dans des conditions de stress, mais aussi d’ultra-violence. Et le constat est sans appel : soit une technique fonctionne et minimise les dégâts, soit une technique ne fonctionne pas et devient alors obsolète.

Le programme de l’ICCS est un condensé des solutions qui fonctionnent. Nous ne créons pas de la technique pour des raisons commerciales, ce qui serait dangereux et sans intérêt.

Tout notre programme est mis à mal au travers de drills qui nous sont spécifiques et qui ont été classés. Par exemple, nous avons 80 exercices appelés « Warrior Développement Drills » qui traumatisent les techniques et permettent de s’assurer si l’on est ou non sur la bonne voie.

C’est ici que l’utilisation du Sharpatz intervient comme un outil pédagogique tant pour les instructeurs que pour les élèves. En passant les tests, les élèves ressentent et vivent une violence qui ne peut être inculquée ou apprise avec des mots ou de la théorie.

L’ICCS est une organisation de Krav Maga, mais surtout une école israélienne ouverte à tous qui propose des formations en dehors d’Israël, certifications et laboratoires. À cet égard, une certification « Sharpatz » a été développée pour apprendre les drills spécifiques et la méthodologie nécessaire qui vous permettront d’utiliser intelligemment le Sharpatz et pas seulement comme un simple plastron. Parce que dans ce cas, autant acheter chinois ou utiliser ceux qui existent déjà dans différents sports de combat.

Tab 4
Stacks Image 1228

Directeur ICCS - Nice
Jean-René Morani
06 37 67 22 98

Instructeur
Jean-Christophe Aymard

Vous pouvez nous contacter par :
1°)
Email
2°)
Messenger
3°) SMS : 06 37 67 22 98
4°)
Facebook
5°)
Twitter